A vos marques, prêts, photographiez : devenez le photographe invité du Parlement européen

 

Photo d''une personne en train de dessiner la carte du monde sur le dos d'un homme   « Unis », la photo d’Emanuel Gesang, est la meilleure photo du mois de janvier dont le thème était « l’Europe dans le monde » ©Emanuel Gesang/United/www.emanuelgesang.com

À vos marques, prêts, photographiez ! Nous vous invitons à participer à notre nouveau projet photo en 2015, inspiré par l’Année européenne du développement. Chaque mois, jusqu’à septembre inclus, nous annoncerons un thème lié au développement. Envoyez-nous votre photo illustrant le thème du mois via le formulaire en lien à droite et vous serez peut-être invités à Strasbourg pour réaliser un photoreportage.
L’envoi de la photo, accompagnée du formulaire, se fait par email. La date limite d’envoi pour le second thème, « Éducation », est le 28 février à minuit.
Un comité éditorial sélectionnera les dix meilleures images parmi les photos envoyées puis choisira le gagnant du mois. Les gagnants de chaque mois seront finalistes pour le prix du jury. Les dix meilleures photos du mois de janvier ont été publiées sur nos pages Facebook et Google+ ainsi que sur Flickr (cliquez sur les liens à droite). Vous pouvez voter pour votre photo préférée. Celle qui aura récolté le plus de votes à la fin du concours sera récompensée par le prix du public. Les deux photographes, le lauréat du prix du jury et celui du public, seront invités à la session plénière de novembre.
La meilleure photo du mois de janvier, dont le thème était « l’Europe dans le monde », est celle d’Emanuel Gesang, un suédois de 31 ans qui habite en Espagne. La photo, intitulée « Unis » (United, en anglais) montre une carte du monde sans frontières et symbolise un monde uni et égal. « Le racisme et les inégalités en Europe et dans le monde empirent. Au même moment, la violence et les différences économiques s’intensifient de plus en plus. C’est pourquoi je pense que nous devons encore plus mettre en évidence la lutte contre le racisme, l’égoïsme et l’inégalité », a expliqué Emanuel Gesang, le photographe.
Envoyez votre photo et le formulaire à l’adresse suivante : webcom-flickr@europarl.europa.eu.

La Commission Juncker débloque 1 milliard d’euros pour les jeunes chômeurs

Commission européenne – Communiqué de presse

Bruxelles, 04 février 2015

Aujourd’hui, la Commission européenne propose de débloquer dès cette année un milliard d’euros au titre de l’initiative pour l’emploi des jeunes, ce qui multipliera par près de 30 le préfinancement versé aux États membres en faveur de l’emploi des jeunes et permettra d’aider jusqu’à 650 000 jeunes à accéder à un travail plus rapidement.

Valdis Dombrovskis, vice-président pour l’euro et le dialogue social, a déclaré à ce propos: «Par la proposition qu’elle présente aujourd’hui, la Commission manifeste clairement que l’emploi des jeunes reste au premier rang de nos priorités politiques. Nous avancerons près d’un milliard d’euros pour soutenir les efforts des États membres visant à réintégrer les jeunes dans le marché du travail et à leur faire reprendre des études ou obtenir une formation. Les jeunes bénéficiant d’un tel accompagnement seront non seulement en mesure d’apporter leur contribution à l’économie et à la société par leurs compétences et leur dynamisme, mais ils retrouveront également leur dignité.»

Marianne Thyssen, commissaire pour l’emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs, s’est exprimée en ces termes: «Nos jeunes ont besoin d’emplois et ils en ont besoin maintenant. Il est inacceptable qu’actuellement plus d’un jeune sur cinq disponible sur le marché du travail ne trouve pas d’emploi. En mettant à disposition plus rapidement des fonds plus importants, nous pouvons remettre plus de jeunes au travail: je suis déterminée à faire aboutir ce processus.»

La première priorité de cette Commission est de renforcer la compétitivité de l’Europe, de stimuler les investissements et de créer des emplois. Le plan d’investissement de 315 milliards d’euros peut permettre de créer des millions de nouveaux emplois, notamment pour les jeunes. Cependant, même lorsque de nouveaux emplois sont créés, il est souvent très difficile pour les jeunes de réussir leur entrée sur le marché du travail. C’est pourquoi l’initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ) met en particulier l’accent sur le retour à l’emploi ou à la formation des jeunes. Tous les États membres se sont engagés à mettre en œuvre la «garantie pour la jeunesse», consistant à fournir aux jeunes de moins de 25 ans une offre de qualité portant sur un emploi, un apprentissage ou une formation dans les quatre mois suivant leur sortie de l’école ou la perte d’un emploi. L’annonce faite aujourd’hui contribuera à concrétiser cette garantie, conformément à l’engagement pris par la Commission dans son programme de travail pour 2015.

La proposition présentée aujourd’hui augmenterait le taux de préfinancement de l’initiative pour l’emploi des jeunes, qui passerait de 1-1,5 % à un maximum de 30 % de l’enveloppe qui lui est allouée pour 2015. Les États membres participant à cette initiative[1] pourraient, par conséquent, recevoir un tiers de la dotation de 3,2 milliards d’euros immédiatement après l’adoption de programmes opérationnels spécifiques. Ils devraient mettre ces fonds à disposition immédiate des bénéficiaires sous forme d’avances pour leurs projets; ce processus fera l’objet d’un suivi étroit.

La Commission estime que ce préfinancement anticipé pourrait accélérer le déblocage de l’aide immédiate et concerner de 350 000 à 650 000 jeunes cette année, à comparer aux 14 000 à 22 000 jeunes susceptibles d’être couverts au taux de préfinancement actuel.

Cette proposition législative va maintenant être examinée par le Parlement européen et le Conseil, qui devront l’adopter avant qu’elle ne puisse entrer en vigueur.

Contexte

La proposition de la Commission relative à une garantie pour la jeunesse a été présentée en décembre 2012 (voir IP/12/1311 et MEMO/12/938), officiellement adoptée sous forme de recommandation aux États membres par le Conseil des ministres de l’UE le 22 avril 2013 (voir MEMO/13/152) et approuvée par le Conseil européen de juin 2013. Les 28 États membres ont soumis leurs plans de mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse (voir les détails ici) et mettent en place des mesures concrètes. La Commission suit l’exécution des dispositifs nationaux de garantie pour la jeunesse dans le cadre du semestre européen.

Le Fonds social européen, qui dispose d’un budget global d’environ 86 milliards d’euros pour la période 2014-2020, est une source essentielle de financement de l’UE pour la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse.

Pour compléter l’aide apportée par le Fonds social européen aux États membres ayant des régions dans lesquelles le taux de chômage des jeunes dépasse 25 %, le Parlement européen et le Conseil ont convenu de lancer une Initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ) spécialement conçue à cet effet. L’IEJ est dotée d’une enveloppe spécifique de 3,2 milliards d’euros provenant d’une ligne spécialisée du budget de l’Union (dont les versements sont concentrés sur 2014-2015), à laquelle s’ajoute une contribution au moins égale émanant des dotations des États membres au titre du Fonds social européen.

L’IEJ complète le Fonds social européen aux fins de la mise en œuvre de la recommandation relative à la garantie pour la jeunesse en finançant des activités destinées à aider directement les jeunes sans emploi, éducation ou formation (les «NEET») de moins de 25 ans ou, si les États membres le jugent opportun, de moins de 30 ans. Les fonds de l’Initiative pour l’emploi des jeunes peuvent servir à soutenir des activités telles qu’une première expérience professionnelle, des propositions de stages et d’apprentissages, une reprise d’études ou un complément de formation, une aide à la création d’entreprise pour les jeunes entrepreneurs, des programmes de la deuxième chance pour les jeunes en décrochage scolaire ainsi que des subventions salariales et des aides à l’embauche ciblées.

L’accélération de la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse a été considérée comme une des principales priorités des orientations politiques définies par le président, M. Juncker.

Pour plus d’informations

Proposition législative relative à l’Initiative pour l’emploi des jeunes

Rubrique Actualité sur le site de la DG Emploi

Parlement européen: Prix Charlemagne pour la jeunesse 2015, nouveau délai pour le dépôt des candidatures: 23 février 2015 !

Le Prix Charlemagne pour la jeunesse est décerné à des jeunes impliqués dans des projets qui visent à promouvoir une meilleure compréhension entre personnes issues de différents pays européens.

Le délai pour soumettre un projet pour le prix de cette année a été prolongée jusqu’au 23 février 2015. L’inscription est facile et se fait sur le site: http://www.charlemagneyouthprize.eu/view/fr/introduction.html

Le Prix Charlemagne pour la jeunesse, organisé conjointement par le Parlement européen et la Fondation internationale du Prix Charlemagne à Aix-la-Chapelle, est décerné à des projets entrepris par des personnes âgées de 16 à 30 ans. Les projets lauréats doivent faire office de modèles pour les jeunes vivant en Europe et offrir des exemples concrets d’Européens qui vivent ensemble et forment une communauté. Programmes d’échanges entre jeunes, projets artistiques ou sur internet font partie du type de projets sélectionnés.

Un prix d’une valeur totale de 10.000€

Les trois projets lauréats (choisis parmi 28 projets lauréats nationaux de tous les États membres) se verront attribuer un financement de respectivement 5000, 3000 et 2000€. En outre, ils seront invités à visiter le Parlement européen à Bruxelles ou à Strasbourg durant l’automne.

Les représentants des projets lauréats nationaux ne seront pas seulement invités à participer à la cérémonie de remise du Prix Charlemagne pour la jeunesse en mai 2015, ils seront également invités à assister à la remise du Prix Charlemagne International de la ville d’Aix-la-Chapelle, qui aura lieu deux jours plus tard au cours de leur séjour de quatre jours à Aix-la-Chapelle.

 

Lauréats 2014

En 2014, « Our Europe », un projet de voyage danois, a reçu le premier prix lors d’une cérémonie de remise du Prix à Aix-la-Chapelle le 27 mai 2014. Le second prix a été attribué à un projet néerlandais, « JouwDelft & Co » . Le troisième prix a été décerné au projet « Emplyment4U » un projet de formation professionnelle en Cypre. Des représentants des trois projets ont été reçus par Martin Schulz, Président du Parlement européen le 1 et 2 décembre 2015.

http://www.charlemagneyouthprize.eu/fr/previous_winners/laureates.html

Calendrier:

  • Date limite de dépôt des candidatures: 23 février 2015
  • Sélection des 28 projets par les jurys nationaux: 13 mars 2015
  • Sélection des 3 lauréats par le jury européen: 23 avril 2015
  • Remise des prix à Aix-la-Chapelle: 12 mai 2015

 

Twitter – @EUYouthPrize

1001 belges, meilleure start up de l’année!

 

Betagroup organisait hier soir (lundi 2 févrirer)  la première édition de remise des Betagroup Awards.

Des centaines de startups inscrites, il ne restait que 15 finalistes qui se sont affrontés pour remporter le titre tant convoité.

A la clef: une semaine à la rencontre de startups israéliennes au sein de la Silicon wadi mais surtout une reconnaissance non négligeable.

 

C’est devant un jury trié sur le volet et composé d’entrepreneurs et investisseurs de renoms tel que Jean Zurtrassen (fondateur Skynet/Ogone/Keyrade) ou encore David Feld (Vintage fund, fonds Isréalien d’1milliard) que les startups ont défendu leurs projets.

 

Les entrepreneurs se sont mesurés dans 4 catégories distincts:

 

  • New Media
  • Women In tech
  • Green Tech
  • Mobile.

 

Enfin, le prix Startup of the Year était destiné à être remis à la meilleure startup. Avec ce prix, le Betagroup et son Jury désiraient récompenser la startup belge ayant, selon eux, le potentiel de conquérir le  monde…rien de moins!

A l’unanimité c’est 1001 passions (1001belges en Belgique) qui a remporté non seulement le prix “New media” mais surtout le prix de Startup Of the Year.

 

1001belges.be est une plateforme collaborative permettant aux utilisateurs de créer des ateliers Do It Yourself (faire sa propre bière, créer ses cosmétiques naturels, apprendre rénover des meubles, ateliers cuisines, photos…) associée à une émission TV et développée en collaboration avec la RTBF. L’émission est diffusée sur la Deux chaque semaine. C’est avant tout cet aspect crossmedia du produit qui a séduit le jury Betagroup.

 

Lancé en février 2014 le concept a le vent en poupe. La plateforme compte plus de 5000 membres actifs et environ 800 ateliers sont crées chaque mois. Le Format a déjà été vendu dans 5 pays et 10 autres sont en négociation.

 

Jean Zurstrassen, pour le jury:

1001passions a su capturer un tendance mondiale (DIY) avec justesse et sa collaboration avec les TV permet d’entrevoir un beau développement à l’international. C’est un bon signal pour les startups belges…sky is the limit!

 

Thierry Huart-Eeckhoudt, CEO Sharebox

C’est une très belle reconnaissance pour le travail effectué par toute l’équipe. Rien de mieux que d’être reconnu par ses pairs. Nous sommes actuellement en pleine levée de fonds, autant dire que le prix tombe au bon moment!

 

Contact Presse

1001belges:

Thierry Huart-Eeckhoudt

0474/60.47.33

BetaGroup:

Betagroup BetaGroup, the largest tech community of Belgium !

Julie Foulon

0483/23.02.02

 

Publié dans News | Mots-clefs :