La Commission européenne organise son concours annuel pour les traducteurs en herbe

Pour la 11e année consécutive, le service de traduction de la Commission européenne organise le concours Juvenes Translatores.

 

«EU60» – le 60e anniversaire de la signature du Traité instituant la Communauté européenne sera le thème des textes qui seront proposés cette année à de jeunes traducteurs de l’Europe entière lors du concours Juvenes Translatores.

Les inscriptions à la 11e édition de ce concours pour traducteurs en herbe organisé par le service de traduction de la Commission européenne ont débuté le 1er septembre 2017 à midi.

Dans un premier temps, les écoles peuvent s’inscrire via le site web http://ec.europa.eu/translatores. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 20 octobre, à midi, et le formulaire d’inscription est disponible en ligne dans toutes les langues officielles de l’UE.

Dans un second temps, 751 écoles au total seront invitées à fournir le nom des élèves qui participeront au concours. Ces jeunes traducteurs (de deux à cinq par école) peuvent être de n’importe quelle nationalité et doivent être nés en 2000.

Ils se mesureront le 23 novembre 2017, date du concours. Le concours se déroulera simultanément dans toutes les écoles sélectionnées.

Lors du concours, les élèves devront traduire, d’une langue officielle de l’UE vers une autre, un texte d’une longueur d’une page. Au total, pas moins de 552 combinaisons linguistiques sont ainsi possibles entre les 24 langues officielles de l’UE. L’année dernière, les participants au concours ont utilisé 152 combinaisons linguistiques, traduisant notamment du grec vers le letton et du bulgare vers le portugais.

Les traducteurs de la Commission européenne reçoivent toutes les traductions, notent les copies et désignent un lauréat par pays. L’année dernière, la lauréate pour la Belgique était Nina Kessler du Königliches Athenäum St. Vith.

bouton_en_savoir_plus25pc

 

Les commentaires sont fermés.