L’état de l’Union 2017: profiter des vents favorables

 

Le président de la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker, a prononcé aujourd’hui son discours sur l’état de l’Union 2017, devant les membres du Parlement européen à Strasbourg, afin de présenter ses priorités pour l’année à venir et d’exposer sa vision de la manière dont l’Union européenne pourrait évoluer d’ici à 2025 Il a présenté une Feuille de route pour une Union plus unie, plus forte et plus démocratique.

 

Le président de la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker, a déclaré aujourd’hui: «L’Europe a de nouveau le vent en poupe. Mais nous n’irons nulle part si nous ne profitons pas de ces vents favorables. […] [N]ous devons nous fixer une orientation pour l’avenir. Comme l’a écrit Mark Twain, quand les années auront passé, nous serons plus déçus par les choses que nous n’aurons pas faites que par celles que nous aurons faites. Le moment est venu de bâtir une Europe plus unie, plus forte et plus démocratique d’ici à 2025.»

Parallèlement au discours du président Juncker devant le Parlement européen, la Commission européenne a adopté des initiatives concrètes relatives au commerce, à l’examen sélectif des investissements, à la cybersécurité, à l’industrie, aux données et à la démocratie, passant ainsi immédiatement de la parole aux actes.

En outre, une série de fiches d’information publiées aujourd’hui développent plusieurs des points essentiels du discours du président.

bouton_en_savoir_plus25pc

 

Les commentaires sont fermés.