Projection du film « Sámi Blood » ce 10 novembre à Virton

Résultat de recherche d'images pour "festival du film européen de virton"

Dans le cadre du Festival du film européen de Virton, Ciné Patria le plaisir de vous inviter à la présentation de l’un des trois films finalistes du PrixLux: Sami Blood (Sameblood) (Suède, Norvège, Danemark).

Synopsis

« Sámi Blood » se déroule dans les années 30 et raconte l’histoire d’une Sami de 14 ans qui s’occupe de rennes et subit régulièrement des examens biologiques de nature raciste dans son pensionnat. Elle se met alors à rêver d’une nouvelle vie, mais elle va devoir devenir une autre personne et rompre tous les liens avec sa famille et sa culture si elle veut accomplir son objectif. La séance se tiendra le 10 novembre 2017 à 19 heures, au Ciné Patria à Virton.

Entrée gratuite! réservation souhaitée.

Rue des Fossés, 20
B – 6760 VIRTON
+32 (0) 63 / 57 81 04 +32 (0) 63 / 58 20 28

Programme du 38e Festival du film européen de Virton

A vos agendas ! La Commission européenne et le gouvernement de la Communauté germanophone organisent un Dialogue citoyen ce 15 novembre!

DialogCit_small

La Commission européenne et le gouvernement de la Communauté germanophone organisent un Dialogue citoyen avec

Jean-Claude Juncker
Président de la Commission européenne

Oliver Paasch
Ministre-président de la Communauté germanophone de Belgique

Karl-Heinz Lambertz
Président du Comité des Régions

et

Pascal Arimont
Membre du Parlement européen

QUAND?

mercredi 15 novembre 2017 à 17h00

OÙ?

Kultur-, Konferenz- und Messezentrum Triangel Vennbahnstr. 2, 4780 St. Vith

Les pays de l’Union devraient utiliser les pesticides de façon plus durable

agriculture

Lors de la révision de leurs plans d’action nationaux, les États membres doivent veiller à en améliorer la qualité, notamment en définissant des cibles et indicateurs spécifiques et mesurables pour une stratégie à long terme de réduction des risques et des effets de l’utilisation des pesticides.

 

Adopté la semaine dernière par la Commission, le rapport (PDF) établi au titre de la directive pour une utilisation des pesticides compatible avec le développement durable fait le point sur les progrès accomplis par les États membres de l’Union dans l’application des mesures visant à réduire les risques et les effets des pesticides. Le rapport met en lumière une mise en œuvre insuffisante de la directive pour une utilisation des pesticides compatible avec le développement durable (PDF).

Alors que la directive offre la possibilité de réduire considérablement les risques liés à l’utilisation des pesticides, les progrès accomplis sont limités et ne sont pas suffisants pour que les avancées sur le plan de l’environnement et de la santé voulues par la directive deviennent réalité. La raison en est principalement que la mise en œuvre de la directive demeure lacunaire.

Lors de la révision de leurs plans d’action nationaux, les États membres doivent veiller à en améliorer la qualité, notamment en définissant des cibles et indicateurs spécifiques et mesurables pour une stratégie à long terme de réduction des risques et des effets de l’utilisation des pesticides.

Tous les documents seront disponibles sur le site web (site en anglais).

bouton_en_savoir_plus25pc

 

Emploi: un rapport de la Commission met en évidence une plus forte croissance des rémunérations et un passage plus rapide du chômage à l’emploi

La Commission publie son rapport annuel intitulé «Labour Market and Wage Developments in Europe» (évolution du marché du travail et des rémunérations en Europe).

 
L’édition de cette année confirme l’évolution positive du marché du travail observée dans l’Union. Avec plus de 235 millions de personnes occupées, l’Union affiche désormais un niveau d’emploi supérieur à ceux d’avant la crise. De même, le taux de chômage, qui s’établit à 7,6 %, se rapproche des chiffres enregistrés avant la récession. Le rapport indique en outre qu’il est désormais plus facile pour les chômeurs de décrocher un emploi. Par ailleurs, bien que les formules de travail plus souples aient été bénéfiques tant pour les entreprises que pour les personnes, elles ont entraîné dans certains cas un clivage entre les travailleurs en fonction du type de leur contrat, les travailleurs intérimaires et non salariés étant moins bien protégés.

Il ressort également du rapport 2017 sur l’évolution du marché du travail et des rémunérations qu’en 2016, les rémunérations ont augmenté de 1,2 % dans la zone euro, et sont aussi en hausse dans presque tous les États membres. Ce sont les États membres ayant des niveaux de rémunération comparativement peu élevés (comme les États baltes, la Hongrie et la Roumanie) qui ont enregistré les plus fortes progressions. On peut en déduire l’existence d’un processus de convergence des rémunérations dans l’ensemble de l’Europe. Dans de nombreux pays toutefois, le taux de croissance des rémunérations reste inférieur aux chiffres escomptés du fait des reculs récents des niveaux du chômage. En outre, dans presque tous les États membres, les travailleurs intérimaires sont moins bien rémunérés que les travailleurs permanents, en particulier dans les États membres où l’emploi intérimaire est plus répandu.

Afin de donner corps aux principes du socle européen des droits sociaux, la Commission a présenté une proposition législative visant à améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée des parents et aidants qui travaillent, et a entamé des consultations auprès des partenaires sociaux sur la modernisation de la réglementation des contrats de travail et sur l’accès pour tous à la protection sociale. Une fois adoptées, ces initiatives pourraient apporter des réponses aux défis mis en évidence dans l’édition 2017 du rapport «Labour Market and Wage Developments in Europe», tels que la segmentation du marché du travail et la protection insuffisante des travailleurs occupant des emplois atypiques.

bouton_en_savoir_plus25pc