1er anniversaire d’Erasmus+: un véritable succès

Dès sa première année, Erasmus+, le programme pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport, de plus grande envergure et mieux adapté, répond déjà aux attentes.

Doté d’un budget de plus de 2 milliards d’euros pour sa première année, Erasmus+ a déjà permis à plus d’un million de personnes de prendre part à l’un des 18 000 projets financés. Grâce à la mise en place de moyens de collaboration plus souples entre les différents secteurs, les systèmes européens d’enseignement, de formation, de jeunesse et des sports sont mieux à même de tester des pratiques innovantes et de contribuer aux réformes et au processus de modernisation.

Au cours de la première année d’existence du programme, 650 000 bourses de mobilité – un record – ont été allouées à des étudiants, des stagiaires, des enseignants, des volontaires et autres jeunes, Erasmus+ ouvrant ainsi la voie aux premiers prêts aux étudiants désireux de suivre la totalité de leur cursus universitaire à l’étranger. Pour la première fois, le programme a également financé des projets d’appui stratégique impliquant autorités publiques et organisations internationales, ainsi que des projets dans le domaine du sport.

Un programme Erasmus+ renforcé est également synonyme de soutien accru en faveur de ses bénéficiaires, ce qui transparaît notamment de l’amélioration de la reconnaissance des études effectuées à l’étranger une fois que les étudiants rentrent dans leur pays d’origine. Par ailleurs, la mobilité des enseignants et des membres du personnel est mieux intégrée dans les stratégies de développement professionnel portées par leurs institutions mères.

Le nouvel Erasmus+ est aussi plus ouvert, et fortement axé sur la promotion de l’inclusion sociale, de la citoyenneté active et de la tolérance. Pour y parvenir, des moyens financiers sans précédent sont mis à la disposition des participants plus démunis ou de ceux présentant des besoins spécifiques. Un montant supplémentaire de 13 millions d’euros a également été engagé pour l’année 2016 afin de financer des projets traitant de questions telles que l’intégration des minorités, des migrants et d’autres groupes sociaux défavorisés.

Le programme a également renforcé des initiatives visant à améliorer les perspectives d’emploi des jeunes et à faciliter leur passage du monde de l’enseignement au monde du travail, ce qui s’est traduit par une hausse des possibilités de stage et d’apprentissage offertes par le programme.

Plus d’information

Erasmus+ et la Belgique http://ec.europa.eu/education/library/statistics/2014/belgium_en.pdf

Les agences nationales:

Education

Agence francophone pour la formation et l’éducation tout au long de la vie AEF-Europe http://www.aef-europe.be/

Epos http://www.epos-vlaanderen.be/

 

Education et Jeunesse

Jugendbüro http://www.jugendbuero.be/

 

Jeunesse

Bureau international de la Jeunesse (BIJ) http://www.lebij.be/

JINT http://www.jint.be/

Fiche d’information Erasmus+

Site web Erasmus+

Chantiers et projets internationaux avec les Compagnons bâtisseurs cet été

De juillet à août 2015, l’association des Compagnons Bâtisseurs accueillera plus de 180 volontaires, venus du monde entier, sur 14 chantiers internationaux qu’elle organise en Belgique. Parallèlement, elle accueillera près de 70 jeunes européens sur 3 échanges de jeunes thématiques et artistiques.

Les chantiers internationaux  – Été 2015

Un chantier international est un séjour de deux à trois semaines durant lequel une dizaine de volontaires venus de différents pays effectuent un projet commun. Ce projet peut être de nature manuelle, sociale, artistique ou culturelle. Chacun participe aux tâches de la vie quotidienne. Des activités de découverte du pays et de rencontres interculturelles sont prévues ou organisées par le groupe lui-même.

Entre réalités locales et monde global, les chantiers internationaux sont des actions collectives et communautaires en groupe international. Le volontariat, les rencontres interculturelles et la découverte d’un pays en forment les ingrédients de base.

Tous nos chantiers s’organisent en partenariat avec un organisme public ou une asbl. Ces partenaires s’investissent dans l’accueil du groupe de jeunes. En échange, ceux-ci contribuent à la réalisation de leur projet.

Nos partenaires de l’été en Province de Luxembourg sont :

1.       La commune de St Hubert pour la rénovation de la Chapelle St Roch (XVII° S.) et le rafraîchissement du chemin d’accès. -04 au 18 juillet-
2.       Le syndicat d’initiative de La Roche-en-Ardenne pour la reconstruction des murs de pierres sèches du château médiéval de La Roche-en-Ardenne (IX° S), ainsi que l’aide technique à la préparation des évènements qui ont lieu dans le château à cette période. -04 au 18 juillet-
3.       L’asbl Les Glaïeuls à Opont pour l’animation des enfants de ce centre et l’entretien du jardin de la maison et des bois aux alentours qui servent comme espaces d’activité pour les enfants. -10 au 25 juillet-
4.       Le Centre Couleurs du Monde à Rendeux pour la rencontre interculturelle avec les enfants et les ados qui y résident et pour l’animation et la création d’un spectacle de cirque. -10 au 25 juillet-
5.       le GRIMM à Marche-en-Famenne pour la restauration des berges, la construction d’un abri dans la forêt et l’entretien des chemins de promenade et des sites naturels des alentours de Marche-en-Famenne. -01 au 16 août-

Les échanges de jeunes- Été 2015

Un échange de jeunes est un projet résidentiel durant lequel des jeunes venus de 4 ou 5 pays européens par groupes de 5 se rassemblent pour aborder une thématique sociétale et s’exprimer à son sujet au moyen de diverses techniques artistiques. Chaque projet se clôture par une représentation artistique ouverte au public.

Nos échanges de jeunes sont financés par le programme Erasmus+ et soutenus par le Bureau international de la jeunesse (BIJ).

Description du projet détaillé sur ce lien (sur notre site) http://www.compagnonsbatisseurs.be/projets-en-belgique/experience-interculturelle-en-belgique

Les projets en Province de Luxembourg :

1)       « Pipes of peace » du 11 au 26 juillet à Marche-en-Famenne

Un groupe de 25 jeunes venus de France, d’Allemagne, de Bosnie, d’Ukraine et de Belgique.

Ce projet sera basé sur l’utilisation des techniques de propagande de la guerre 14-18 pour les détourner en  propagande de solidarité. Il a pour objectif d’analyser le pouvoir des médias d’autrefois et d’aujourd’hui.

Représentation : Une exposition photos / affiches mettant en parallèle les moyens de communication de la guerre 14-18 avec ceux d’aujourd’hui et utilisant des moyens de propagandes similaires pour faire une exposition sur des valeurs de paix et de solidarité. Le vendredi 24 juillet de 14h à 18h à Marche-en-Famenne.

2)       « Spotlight on local initiatives »  du 17 au 30 août à Marche-en-Famenne

Un groupe de 25 jeunes venant de France, d’Estonie, d’Italie, du Monténégro et de Belgique.

Ce projet porte sur la création d’un spectacle de théâtre d’ombres sur le thème des initiatives collaboratives  développées par des citoyens face aux préoccupations économiques, sociales, environnementales et culturelles. Les jeunes découvriront les différentes alternatives telles que des repairs-cafés, les restaurants sociaux, squats artistiques, potagers collectifs, et lieux de lutte contre le gaspillage alimentaire. Nourris des rencontres avec ces «acteurs des temps présents » mais aussi nourris des échanges entre les jeunes sur la connaissance des initiatives qui se font dans chaque pays, et guidés par des animateurs artistiques, ce projet s’adresse aux jeunes en soif d’engagement et ouverts sur le monde.

Représentation: spectacle de théâtre d’ombre/ ombres chinoise le 28 aout à 14h ou 15h (pas encore défini) à Marche-en-Famenne.

Informations et renseignements complémentaires :

Compagnons Bâtisseurs asbl – 9 Place du Roi Albert – 6900 Marche-en-Famenne

Contact : Céline Culot, Chargée de Communication | 084/31 44 13

E-mail : communication@compagnonsbatisseurs.be

Site Internet : http://www.compagnonsbatisseurs.be